Archives 2009-2011

2009 - 2011

 

L'ADF Neuchâtel a présidé l'ADF-SVF Suisse pendant les années 2010-2011.
C'est grâce à cet engagement que l'ADF-SVF Suisse peut poursuivre toutes ses activités.


2011

 
19 novembre 2011
Assemblée extraordinaire des déléguées de l'ADF-SVF

L'ADF, section neuchâteloise, a invité à une assemblée des déléguées à Neuchàtel.
Programme de l'après-midi:
Table-ronde avec les nouvelles parlementaires:Quelles ont été les aides et les embûches à leur élection ? Quel soutien ont-elles reçu de la part de leur parti ? En quoi le fait d'être une femme est difficile pour une politicienne

Comité présidentiel de l'adf-svf suisse en 2010 et 2011, de gauche à droite:
Claudine Staehli-Wolf, Nadia Personeni, Josiane Greub Présidente,
Marie-Claire Chervet Christ

Claudine Staehli-Wolf, ancienne conseillère municipale de Neuchâtel(g) et Anne Seydoux-Christe, député du Jura au Conseil des Etats

 

 

7 février 2011 

40 ans de suffrage féminin!

Elles entrent en politique le 7 février 1971
Il y a 40 ans aujourd'hui que les Suissesses ont les mêmes droits politiques que les Suisses.
Le 7 février 1971, 621 109 hommes, soit 65,7% des votants, accordaient le droit de vote et d'éligibilité à leurs concitoyennes; 57,7% d'entre eux s'étaient alors rendus aux urnes.
Douze ans plus tôt, le 1er février 1959, 66,9% des hommes l'avaient refusé une première fois. Les femmes avaient pourtant le droit de vote en Allemagne depuis 1918, en Autriche depuis 1919, en France depuis 1944 et en Italie depuis 1945.
En Suisse, les cantons romands ont fait oeuvre de pionniers. Les Vaudois ont accordé aux Vaudoises les mêmes droits politiques sur le plan cantonal en février 1959. Les Neuchâtelois en ont fait de même en septembre, suivis des Genevois en 1960.
Il a fallu attendre 1966 pour voir les citoyens d'un canton alémanique, en l'occurrence ceux de Bâle-Ville, octroyer aux femmes le droit de vote et d'éligibilité. Et malgré la votation fédérale de 1971, certains cantons alémaniques ont encore fait longtemps de la résistance: un jugement du Tribunal fédéral a finalement obligé le demi-canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures à accorder le droit de vote aux femmes, en 1990.
A l'automne 1971, les femmes peuvent participer à leurs premières élections fédérales. Onze sont élues au Conseil national et une au Conseil des Etats, la Genevoise libérale Lise Girardin, pionnière politique. Depuis lors, la proportion de femmes au Conseil national n'a cessé d'augmenter. D'abord rapidement, puis plus lentement.
Actuellement, 60 femmes et 140 hommes siègent à la Chambre basse, et 8 fauteuils sur 46 sont occupés par des sénatrices au Conseil des Etats.
La première femme à présider le Conseil national et à devenir ainsi la première citoyenne du pays a été la Schwyzoise démocrate-chrétienne Elisabeth Blunschy, élue en 1977. Au Conseil des Etats, il a fallu attendre encore 14 ans pour voir une femme accéder au perchoir: la démocrate-chrétienne lucernoise Josi Meier.
L'histoire de la présence de femmes au Conseil fédéral a également été mouvementée. Douze ans après l'octroi du droit de vote et d'éligibilité aux femmes, le PS décide de présenter une candidate au gouvernement, la Zurichoise Lilian Uchtenhagen. Mais après une «nuit des longs couteaux», le Parlement élit le 7 décembre 1983 Otto Stich au premier tour. La première femme à entrer au Conseil fédéral est la Zurichoise radicale Elisabeth Kopp, en 1984. Un gouvernement qu'elle doit quitter en janvier 1989 sous la pression, car elle est soupçonnée de violation du secret de fonction. Une affaire pour laquelle elle sera blanchie plus tard par le Tribunal fédéral.
Et en 2003, la conseillère fédérale PDC Ruth Metzler est écartée par l'Assemblée fédérale au profit de l'UDC Christoph Blocher. Qui sera évincé à son tour quatre ans plus tard par Eveline Widmer- Schlumpf.
Ruth Dreifuss a eu l'honneur d'être la première présidente de la Confédération, en 1999. La socialiste genevoise avait été élue au Conseil fédéral six ans plus tôt. Initialement, le PS avait présenté comme candidate Christiane Brunner mais le Parlement, rééditant le coup à l'encontre de Lilian Uchtenhagen, avait élu à sa place Francis Matthey. Mais cette fois, sous la pression de son parti, le Neuchâtelois a renoncé à son élection, ouvrant ainsi la voie à celle de Ruth Dreifuss.
Depuis l'élection de la socialiste Simonetta Sommaruga en septembre 2010, le Conseil fédéral est composé majoritairement de femmes, ce que la presse nationale et internationale n'a pas manqué de qualifier d'historique. Le renouvellement en décembre du gouvernement in corpore pourrait toutefois mettre un terme à cette situation.
L'article de Claudine Staehli paru dans le Courrier du 7 févier 2011:


2011    Exposition à Neuchâtel
Citoyenne suisse 40 ans et après?

L'ADF a participé avec d'autres organisations féminines à la production et à l'organisation de cette expostion
au MAH, Musée d'art et d'histoire pour le jubilée des 40 ans de vote féminin en Suisse.


En Argovie  c'étaient aussi les organisations de femmes qui ont lancé une grande fête , voir Aargauer Zeitung.

 
 

2010


12 juin 2010
Assemblée des déléguées le 12 juin à Neuchâtel

C'est grâce au grand engagement de l'ADF Neuchâtel  comme section présidentielle que l'ADF Suisse a bien pu poursuivre toutes ses activités.

Le comité de l'ADF Neuchâtel et présidentiel se réjouit de rencontrer tant de déléguées.


20 octobre 2010

Communiqué de presse
Sylvie Durrer nommée à la tête du Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes
Sur proposition du conseiller fédéral Didier Burkhalter, chef du Département fédéral de l'intérieur, le Conseil fédéral a nommé Sylvie Durrer à la tête du Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes BFEG.
Actuelle cheffe du Bureau vaudois de l'égalité entre les femmes et les hommes, Mme Durrer prendra ses fonctions le 1er mars 2011. Elle succède à Patricia Schulz, que le Conseil fédéral remercie pour les services rendus.
Née en 1960, Sylvie Durrer est linguiste, titulaire d'un doctorat ès lettres. Elle dirige le Bureau vaudois de l'égalité entre les femmes et les hommes depuis 2006 et peut se prévaloir d'une vaste connaissance des questions de genre et des politiques publiques de l'égalité, notamment dans les secteurs de l'emploi, de la formation et de la famille. Mme Durrer a aussi dirigé diverses commissions de niveaux cantonal et intercantonal, traitant en particulier des questions de violence domestique. Elle assure actuellement la présidence de la Conférence suisse des déléguées à l'égalité. Mme Durrer a été professeure assistante de linguistique aux Universités de Zurich et de Lausanne entre 1996 et 2005. En parallèle, entre 2001 et 2004, elle a été co-directrice de l'Ecole doctorale lémanique en Etudes genre.
Sylvie Durrer remplace Patricia Schulz qui était à la tête du BFEG depuis 1994. Cette dernière a été élue membre du Comité de la Convention des Nations Unies sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDEF). Dès le 1er janvier 2011, la Suisse occupera pour la première fois un siège au sein de cet organe.


23 septembre 2010

Communiqué de presse

 L'association pour les droits de la femme adf-svf se réjouit de l'élection de Mme Sommaruga au Conseil fédéral et la félicite très chaleureusement. Pour la première fois dans l'histoire de la Suisse, les femmes sont majoritaires au sein de la plus haute autorité politique.
C'est une étape extrêmement importante dans l'histoire du combat plus que centenaire pour une participation égalitaire dans les affaires politiques.
Notre association, féminine et hors-partis, s'est investie depuis des décennies, d'abord pour le droit de vote des femmes, puis pour une égalité complète entre les sexes.
Au-delà de cette belle victoire, il reste de nombreux domaines où l'égalité n'est pas encore réalisée, comme les salaires ou l'accession des femmes aux fonctions dirigeantes de l'économie. Nous espérons vivement que le Conseil fédéral dans sa nouvelle composition prendra davantage en compte les demandes de la population féminine et nous lui souhaitons une fructueuse collaboration.
Un article de presse sur cette mémorable élection avec un interview de notre présidente suisse Josiane Greub voir
Swiss Info.

 


2009

Juin 2009

Festivités lors du centenaire de l'ADF-SVF Suisse
Grâce à Jessica Kehl, présidente de l'ADF-SVF en 2009, l'on a lancé des évènements festives en Appenzell, Berne et en Romandie. L' organisation
Alliance Internationale des femmes AIF a été invitée pour célébrer ensemble.

Jessica Kehl (g) et Rosy Weiss (d) présidente de l'AIF à Grub, Appenzell.


Le combat pour les droits égaux
L'ADF-SVF a édité un livre avec beaucoup de recherches scientifiques à l'occasion des cent ans.

L. Kurth (g) et S. Chapuis (d), les deux éditrices, lors de la vernissage du livre à Berne.
Il y a près de 30 personnes expertes de l'histoire des femmes qui ont contribué des textes tout en écrivant dans leur langue maternelle.
Le combat pour les droits égaux, éditions Schwabe Bâle.